Où trouver à Montréal ?

Les Cigales de Montréal

Les Cigales de Montréal

Il y a quelques semaines, en me reposant au Parc Lafontaine, j’ai entendu plusieurs fois un son strident, aigu, pas spécialement agréable, et très fort. J’ai mis du temps à me dire que c’était probablement un bruit naturel, car cela ressemblait à une scie circulaire ou une roulette de dentiste, et j’ai commencé à chercher quelle bestiole pouvait produire ce son.

J’ai demandé autour de moi et on m’a parlé de criquets, de sauterelles ou de grillons. Et puis en me promenant avenue du Mont-Royal, j’ai trouvé par terre une cigale morte. Jamais il ne me serait venu à l’esprit qu’il y a avait des cigales à Montréal !

J’ai donc commencé à me renseigner et j’ai découvert qu’il y a 3 espèces de cigales de Québec : la cigale caniculaire (Tibicen canicularis), la cigale ridée (Okanagana rimosa) et la cigale du Canada (Okanagana canadensis). En écoutant quelques exemples de chants de cigales québécoises, j’ai reconnu le bruit entendu au Parc Lafontaine. Il s’agissait du chant de la Cigale Caniculaire !

Si les différences sont bien sûr morphologiques, un bon entomologiste est capable de reconnaître les différentes espèces de cigale en écoutant leur son. Et effectivement, le chant des cigales de Montréal est très différent de celui des cigales de Provence ! En d’autres termes, le chant des cigales ici est assez désagréable et difficile à supporter, surtout quand on sait qu’il peut atteindre 158 décibels ! Comme en Provence, les cigales ici chantent surtout quand il fait chaud.

Seuls les mâles sont capables de chanter, car cela sert à attirer les femelles. Contrairement aux sauterelles, criquets et grillons, qui produisent du son en frottant leurs ailes, les cigales ont un organe spécifique qui sert à chanter, situé sur l’abdomen (les timbales).

La cigale adulte ne vit que quelques semaines, juste le temps de se reproduire. La larve en revanche, vit sous terre et suce la sève des racines pour se nourrir. Une larve peut mettre de 2 ans à 17 ans pour sortir de terre et devenir adulte !

Pour en savoir plus sur les cigales du Canada, vous pouvez visiter cette page de l’ Insectarium de Montréal.

Partagez cet article!

Commentaires

6 commentaires

Trackback  •  Comments RSS

  1. Hé ! Merci de répondre à une de mes interrogations ! L’autre jour il y en a une qui devait être à coté de ma fenêtre … J’ai cru qu’un OVNI s’approchait pour atterrir chez moi !

    C’est un son très progressif, c’est marrant !

  2. Dorydee dit :

    Il m’a fallu un bon moment avant de réaliser ce qu’était ce bruit, j’ai longtemps cru que c »était les clims ;-)

  3. Kala dit :

    Salut ) Il faut préciser que les cigales ici, contrairement à nos cigales provençales, font un bruit très strident et qui n’est pas saccadé ! et oui, en effet, un son très désagréable… je ne comprends pas qu’ils ne les aient pas encore exterminé !!! xP

  4. magda627 dit :

    Mon Dieu !!! Et dire que j’avais cet insect dans ma cour la semaine passée et personne n’a pu me dire c’était quoi. Merci de me faire découvrir « la cigale »! Et je partage l’opinion de Kala : extermination à cause du son mais aussi de l’apparence horrible qui a fait peur à mes enfants ;-)

  5. Raymond Blais dit :

    oui moi aussi ma chatte s’est promenée à l’extérieur et environ trois elle a ramené cette bestiole avec elle hier elle émanait le son mais je croyais à autre chose c’est lorsque le son suivait ma chatte que j’ai allumé assez vite… la lumière! Une mouche géante brrrrrr

  6. Raymond Blais dit :

    trois fois elle a ramené cette mouche mais hier je ne sais vraiment pas comment elle a pu entrer dans l’appart mystère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où trouver à Montréal ?
Top