Où trouver à Montréal ?

La Binerie Mont-Royal

Manger à la Binerie Mont-Royal, « c’est mettre le Québec dans son assiette » !

Ces quelques mots écrits à la craie derrière le comptoir annoncent la couleur. Ici, on mange québecois, et uniquement québecois : fèves au lard maison, ragoût de boulette, tourtière, pâté chinois, creton, pouding chômeur, bière d’épinette, soupe aux pois, et j’en passe ! Tout est cuisiné de manière traditionnelle, façon « grand-mère » et servis à la bonne franquette. La petitesse du restaurant facilite les contacts et on se surprend assez vite à discuter avec les serveuses, les proprios ou les autres clients.

Le Menu de la Binerie

Ce que j’ai beaucoup aimé à la Binerie, c’est la simplicité des lieux. On est à des années lumière de « L’Avenue », avec ses serveurs stylés, son décor prétentieux, sa musique assourdissante et sa clientèle branchée. Le décor n’a pas beaucoup changé depuis l’ouverture en 1938. Le resto ressemble toujours à une cantine pour ouvriers des années 40, et les photos et affiches sur les murs sont là pour vous rappeler que ce lieu existe depuis 70 ans ! Pour les cinéphiles, le resto a été le décor du film le Matou, tourné en 1985.

La spécialité de la maison, ce sont les fèves au lard. Et boudiou qu’elles sont bonnes ! Elles sont servies sans sauce, et ressemblent aux lingots du cassoulet, quand il est cuit au four. Elles sont déjà délicieuses natures, mais vous pouvez y ajouter du sirop d’érable, du ketchup ou de la mélasse.

Fèves au Lard

Les brunchs sont servis avec du vrai pain grillé, avec une différence de taille. il n’est pas toasté au grillé-pain, mais directement au chalumeau ! Et ça fait une sacrée différence ! Le café régulier est particulièrement bon, pour du café régulier :)

Brunch N°4

La carte propose de nombreuses formules, pour le petit déjeuner, ou pour le déjeuner. Pour une première visite, je conseillerais l’assiette québecoise, qui permet d’avoir un aperçu des différent plats traditionnels : tourtière, ragoût de boulettes, fèves, et un dessert au choix : blanc-mange ou pouding chômeur (je préfère le premier). Vous pouvez déguster sur place ou choisir l’option à emporter.

Assiette Québécoise

Tous les plats que j’ai goûté sont très bons, ça a du goût, ça remplit bien l’estomac, et on a vraiment l’impression de manger de la bonne bouffe familiale et traditionnelle. Bien sûr, c’est plutôt gras. Pas de plats « diet » ou végétariens ici !

Voilà pour les bons points. J’ai tout de même quelques regrets. Le lieu est minuscule. C’est parfait pour faciliter les contacts, mais il n’y a que quelques tables pour deux personnes, pas plus. La plupart des clients s’installent au comptoir. Ça tombe bien, c’est ma place préférée, mais n’y allez pas si vous êtes un groupe de 6 ! Autre regret, les horaires sont vraiment particuliers. Le resto ferme à 20h tous les jours et à 15 h le week-end. Enfin, je trouve dommage de diffuser de la musique américaine bas de gamme dans ce haut-lieu de la gastronomie traditionnelle québécoise !

Factures La Binerie

Partagez cet article!

La Binerie
367 Avenue du Mont-Royal Est
Montréal
H2T 1R1
514-285-9078
Site Internet

Mots-Clés:

Commentaires

2 commentaires

Trackback  •  Comments RSS

  1. Celine dit :

    À lire : Le Matou, d’Yves Beauchemin. L’histoire tourne autour de ce restaurant, et c’est un très bon livre, ce qui ne gâche rien.
    Au passage, merci pour ce site, je l’ai découvert récemment (alors en quête de Speculoos !) et il est très agréable à lire et utile. :o)

    • Marco dit :

      Tout à fait ! Le Matou est aussi un film tourné en 1985 à la Binerie, on peut d’ailleurs en voir l’affiche dans le resto. Merci pour ton commentaire, n’hésite à me dire si tu as en tête d’autres gourmandises difficiles à trouver ici comme les speculos .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où trouver à Montréal ?
Top