Où trouver à Montréal ?

La saison des nids-de-poule est ouverte

La saison des nids-de-poule est ouverte

En raison du redoux précoce, la saison des nids-de-poule est déjà ouverte, au grand désespoir des automobilistes et des cyclistes. Il va donc falloir aiguiser ses réflexes et surveiller avec obsession ces maudits cratères pour éviter de gonfler sa facture de garagiste ou de se retrouver aux urgences.

Quelle est la cause des nids-de-poule ?

Pourquoi ces trous dans la chaussée apparaissent-ils au début du printemps ? La raison est très simple. Quand le dégel commence, l’eau liquide s’infiltre sous la chaussée. Si les températures redeviennent négatives, l’eau gèle, gonfle, et soulève la chaussée. Au dégel suivant, la glace disparaît mais laisse une cavité sous la chaussée, qui devient fragile à cet endroit et finit par s’écrouler sous le poids des véhicules. Ces nids de poule peuvent aussi être favorisés par l’action des lames des déneigeuses, quand le bitume présente des irrégularités.

Quels sont les effets des nids-de-poule sur les véhicules ?

Rouler dans un nid-de-poule n’est pas sans danger pour votre auto, car cela peut endommager plus ou moins grièvement les pneus, la roue, la suspension, la direction, les amortisseurs, ou les enjoliveurs. Le parallèlisme peut également être atteint. Pour limiter les dégats si vous ne pouvez pas éviter un cratère, il est conseillé de ne pas freiner, et de relacher l’accelerateur, en ayant les roues le plus en ligne droite possible.

Concernant les vélos, c’est encore pire, car les cyclistes sont directement exposés. Rouler dans un nid-de-poule peut entraîner une chute, avec toutes les conséquences que cela implique. Il est donc fortement recommandé pendant la saison des nids-de-poule de porter un casque et d’avoir des lumières sur son vélo pour voir la chaussée correctement quand la nuit est tombée.

Quelles solutions pour enrayer les nids-de-poule ?

La solution pour se débarrasser des nids-de-poule est d’abord le comblement des trous par les équipes de Transports Québec. Pour les aider dans leur tâche herculéenne, il est possible de signaler la présence de trous dans la chaussée sur le site internet Infos Problèmes Routiers. Pour réparer les dégâts causés au bitume par le gel, la ville de Montréal prévoit cette année de dépenser en 2012 2.5 millions de $ pour colmater entre 35000 et 50000 nids-de-poule.

La solution la plus durable serait de trouver un nouveau revêtement qui résisterait aux cycles de gel et de dégel. Dans cette optique, le Laboratoire sur les chaussées et les enrobés bitumineux de l’École de technologie supérieure (ÉTS) teste depuis quelques années différents mélanges afin de trouver la formule miracle qui enverrait les nids-de-poule aux oubliettes.

Peut-on plaisanter avec les nids-de-poule ?

Le nid-de-poule est un sujet douloureux au Québec, mais il reste possible d’en rire, surtout quand on n’a pas d’auto. Les Têtes à Claques ont d’ailleurs consacré un épisode à ce fléau.

En 2008, un couple montréalais à sévèrement endommagé son auto en roulant dans un nid-de-poule. Davide Luciano et Claudia Ficca ont décidé de prendre les choses avec le sourire, en détournant les nids-de-poules pour en faire des photos très drôles, diffusées sur leur site internet.

Les nids-de-poule de Davide Luciano et Claudia Ficca

L’agence de com Taxi a décidé cette année de faire sa pub via l’opération « La Saison des nids-de-poule« . L’opération de lancement à consisté à simuler un accident spectaculaire « auto vs. nid-de-poule » dans le centre-ville de Montréal. Le 13 mars 2012 au matin, les automobilistes et les passants ont pu découvrir cette auto en bien mauvaise posture sur le boulevard René Lesvèque.

La Saison des nids-de-poule

Ils ont conçu une appli Iphone bilingue (Et Android alors ??) pour vous avertir de la présence d’un nid-de-poule à proximité. Cette appli enregistre également automatiquement les trous à chaque impact grâce aux vibrations et les partage aux autres utilisateurs.

Télécharger l’appli « Pothole Season »

Envoyez vos photos de nids-de-poule

N’hésitez pas à m’envoyer vos plus belles photos de nids-de-poule montréalais, je les publierai prochainement !

Envoyez-les à [email protected] en indiquant le nom du photographe à publier et éventuellement le nom de votre site.

Partagez cet article!

Commentaires

1 commentaire

Trackback  •  Comments RSS

  1. Cindy Buonomano dit :

    Des fois je suis bien contente de ne pas avoir de voiture!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où trouver à Montréal ?
Top