Où trouver à Montréal ?

J’aime pas la plage de l’horloge

En lisant certains article sur la nouvelle plage de l’Horloge, inaugurée la semaine dernière à Montréal, une chose m’a frappée. Tous les articles étaient dithyrambiques, et tous reprenaient les mêmes infos, pratiquement dans les mêmes termes. On ne me l’a fait pas, je sais comment ça marche. L’exploitant a envoyé un dossier de presse, et les journalistes se sont contentés de régurgiter les infos. J’ai donc appris en lisant tous ces papiers que la plage de l’Horloge est inspirée de Paris Plage, qu’elle peut accueillir 1200 personnes par jour, 600 les soirs de feux d’artifice. J’ai appris également qu’elle est ouverte jusqu’à 19h30 habituellement, et 23h les soirs de feux. Enfin, J’ai eu la mauvaise surprise de découvrir que l’entrée est payante (6$), alors que l’homologue parisienne est gratuite. L’exploitant justifie ce prix en expliquant qu’il y a de nombreux investissements à rembourser, comme si ce n’était pas le cas à Paris !

La plage de l'horloge

J’ai donc décidé d’en avoir le coeur net et j’ai profité d’un samedi après-midi estival pour aller sur place et me faire mon opinion. Autant vous le dire tout de suite, j’ai été plus que déçu, d’autant plus qu’ ayant vécu à Paris pendant 20 ans, je suis bien placé pour comparer les deux !

Pour un samedi après-midi, la plage était plutôt déserte. Il y avait de nombreux visiteurs dans les espaces gratuits, mais très peux de personnes sur la plage elle-même. Celle-ci est petite, et il y a très peu de parasols, une trentaine  environ. Je ne comprends donc pas à quoi correspond le chiffre de 1200 personnes par jour. Inclut-il les visiteurs non payants ? L’utilisation des parasols est-elle à durée très limitée ? Plus sérieusement, le chiffre est largement gonflée, il y a trop de peu d’équipement de plage ou d’espace disponible pour satisfaire autant de monde par jour.

Ce qui m’a le plus choqué, par rapport à Paris Plages, c’est que cette plage n’a rien de populaire. Paris Plage est un évènement populaire. C’est gratuit, et on y trouve de nombreuses activités pour les enfants, et pour les adultes qui n’aiment pas lézarder au soleil. Ici, une grande partie des installations se trouve en face du port de plaisance, et ceux-qui utilisent les parasols le long du quai ont donc une vue directe sur les yachts. Rien ne semble prévu pour les familles et les enfants, je n’ai vu que transats et parasols. A la réflexion, je n’ai vu aucun enfant dans la partie payante ! L’ensemble m’a finalement paru très élitiste, vide et sans vie.

La plage est très proche des quais, et il y a finalement plus de badauds sur les quais qui matent les corps dénudés que de gens sur la plage. Je n’aime vraiment pas le manque d’intimité ! Je préfère aller bronzer sur l’herbe dans un coin discret et gratuit qu’aller m’exhiber de cette façon pour 6$ !

La plage de l'horloge

Autre mauvaise surprise, l’heure de fermeture. Je me suis dit lors de ma visite que je ne mettrais jamais les pieds ici pour bronzer, mais que ça pourrait être sympa de venir en soirée regarder le coucher de soleil et boire un verre. Que nenni ! La plage ferme à 19h30 ! Et même si elle ferme à 23h les soirs de feux, tout le monde sait que le quai de l’horloge est noir de monde à cette occasion et qu’il est impossible d’en profiter comme je le souhaiterais.

Enfin, et c’est indigne d’une plage, on ne peut pas se baigner. Il y a bien des jets d’eau et des brumisateurs, mais pour une plage payante, on peut quand même espérer mieux. À Paris, il y a des piscines !

La plage de l'horloge

Pour moi la grosse erreur de cette plage, c’est le prix d’entrée. Même si le forfait pour la saison est abordable – 27$ en individuel, et  58$ pour une famille (plus taxes)-, c’est toujours un frein pour en faire un lieu populaire. Les autres erreurs sont l’absence de piscines, et de zones de jeux pour les enfants. Ce que j’aime à Paris, c’est que c’est vraiment populaire. En dehors des plages, on trouve de nombreuses installations gratuites et plein de choses à faire : de la danse de salon, du taï-chi, du baby foot, du minigolf, ou de la pétanque ! Près des installations, on peut assister à des concerts, suivre les retransmissions des compétitions des Jeux Olympiques, faire de l’aviron ou du Kayak… À Montréal, on aurait vraiment pu faire mieux, et ce n’est pas la place qui manque au Vieux-Port.

Concours de sculptures sur sable, "Art en Sable"

La seule chose qui m’ait plu lors de ma visite est le concours de sculptures sur sable, « Art en Sable« , jusqu’au 2 juillet. J’ajouterais aussi le stand de crèmes solaire Coppertone, qui distribuait grauitement des échantillons de crèmes et des frisbees. C’était finalement le seul endroit où on voyait des enfants s’amuser.

Concours de sculptures sur sable, "Art en Sable"

Bref, c’est la première année, j’espère vraiment que le tir se corrigé l’année prochaine et qu’on aura la plage que Montréal mérite.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Partagez cet article!

Commentaires

6 commentaires

Trackback  •  Comments RSS

  1. Anne dit :

    Je pense que tu y vas un peu fort…
    Ok, je n’y suis pas encore allée mais comparer Paris plage qui existe depuis plusieurs années à cette toute nouvelle initiative, c’est un peu trop !

    Paris plage ne devait pas être aussi développé la 1ère année, si ???

    • Marco dit :

      Je compare avec Paris Plage parce qu’ils comparent avec Paris Plage :) Depuis le début du projet, ils ont toujours affirmé qu’ils voulaient s’inspirer de Paris Plage. Je ne pense pas qu’ils voulaient dire « s’inspirer de Paris Plage première version », mais bien du Paris Plage actuel. En tout cas, même la première année, Paris Plage était gratuit et proposait autre chose que du sable, des transats et des parasols. Mon gros reproche, c’est surtout d’avoir fait quelque chose de payant, d’élitiste, et pas ciblé pour les familles et les enfants.

  2. Lavie Danielle dit :

    quand je pense que toi qui n’aimais pas beaucoup ( voire même pas du tout !) Paris il faut vraiment que Montréal plage

  3. Danielle Lavie dit :

    ….. je continue … il faut vraiment que Montréal plage t’ait déçu , je n’irai pas faire la comparaison …. cette année

  4. Danielle Lavie dit :

    je continue …. il faut vraiment que Montréal plage t’ait déçu , je n’irai pas faire la comparaison … cette année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où trouver à Montréal ?
Top