Ostie d’track !

0
69
Ostie d'Track !

Le mur de Rosemont. Oui, l’ostie d’track entre Rosemont et le Plateau/Mile-End/Outremont est un véritable mur. Tel un bastion protégé, Rosemont est coupé de ses quartiers voisins par cette longue voie ferrée. Okay, rentrant de Berlin, la comparaison me semble un peu maladroite mais sur le terrain, la séparation est véritable pour les habitants.

Le mur de Montréal

Coupure dans la ville (ou cicatrice si vous voulez plus de « drama ») : les piétons, cyclistes et automobilistes doivent détourner leurs chemins afin d’emprunter les quelques rares passages praticables.
Pour les cyclistes, cela se révèle parfois de l’acrobatie. Notamment sur la piste cyclable sur Clark, qui vous fait faire plusieurs virages à 180 degrés. Cette véritable coupure isole les quartiers entre eux. Par exemple, se rendre de Beaubien à Bernard à pieds vous oblige à passer sous un pont pas très accueillant sur St Laurent ou à longer un semblant d’autoroute depuis le métro Rosemont.

Un pont sous la voie
Le passage Avenue Papineau.

Le Viaduc Van Horne
Le Viaduc Van Horne

Nombreux sont ceux qui traversent les rails sans se soucier des interdictions et du danger. Ces bandits du dimanche peuvent encourir une amende jusqu’à 147$!

Le long de Molson, la track crée une telle séparation qu'on y trouve des terrains en friche
Le long de Molson, la track crée une telle séparation qu’on y trouve des terrains en friche

 

Le long de Masson, la track laisse des terrains en friche

Un passage piéton non officiel
Un passage piéton non officiel

Passage interdit
Traverser les voies peut délester votre porte-monnaie de 147$

Cela fait déjà plusieurs années que des associations de riverains se battent avec les mairies des arrondissements concernés afin de forcer CP (Canadian Pacific) à construire des passages pour les piétons. Mais à ce jour, cela ne s’est traduit que dans des promesses avortées.
Afin de débloquer le dossier, la ville de Montréal a décidé de saisir l’Office des transports du Canada pour servir de médiateurs entre les arrondissements et CP.

Libérez la track !
Libérez la track !

Habitant Rosemont, je fus étonné de rencontrer de nombreux immigrants qui ne passaient jamais d’un quartier à l’autre. Beaucoup même n’avaient jamais entendu parler du Mile-End ou très peu d’Outremont et de son quartier Hassidique (alors que certains habitaient même sur la plateau). Ce sont pourtant des quartiers qui valent le détour ! Mais peut être qu’une autre barrière, la langue, est en cause cette fois.

La ligne de chemin de fer n’a pas que des défauts pour les gens du quartier, elle offre aussi de longues pistes cyclables bien droites, longeant le chemin de fer.

La piste cyclable le long de la track
La piste cyclable le long de la track

Une piste cyclable sans aucune intersection !

Certains montréalais de souche me demandaient souvent ce qu’il y a dans ce coin là. Beaucoup de choses! Notamment, les ateliers m0851 ainsi que le café japonais « Café Falco » aux environs de la rue Gaspé.

Mais si je trouve que se rendre dans ces quartiers depuis Rosemont nécessite déjà d’une certaine volonté en été, en hiver, cela peut être parfois qualifié d’épreuves!

Bref, une barrière oui. Mais une barrière qui vaut la peine d’être franchie, et ce, dans les deux sens.

Avenue Rachel
Avenue Rachel

10 trains empruntent cette voie chaque jour
10 trains empruntent cette voie chaque jour

Photos Marc Bruxelle

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here