Où trouver à Montréal ?

Où vont les oies migratrices ?

Où vont les oies migratrices ?

Octobre, c’est le mois de la migration d’automne des Bernaches du Canada (Branta canadensis). Ces oies grises et noires effectuent chaque année deux voyages de plusieurs milliers de kilomètres, entre le nord du continent et la côte Est des États-Unis.

Elle passent la belle saison dans le nord du Canada où elles trouvent une nourriture abondante et des zones de reproduction adaptées. En octobre, quand le sol commence à geler, elles s’envolent pour passer l’hiver plus au chaud, sur la côte est des États-Unis. La plupart d’entre elles se donnent rendez-vous entre la Caroline du Sud et l’État de New York, et principalement sur la péninsule Delmarva (Delaware, Maryland, Virginia). Certaines vont même jusqu’en Floride ! Le voyage s’effectue souvent d’une traite, alors que pour le retour, elles prennent davantage leur temps et font quelques escales.

Migration des Bernaches du Canada en Octobre

Pourquoi volent-elles en V ?

Les scientifiques pensent que cette forme permet d’économiser des forces en bénéficiant de l’appel d’air généré par l’oie précédente. Le décalage permet aussi de voir ce qui se passe devant.

Le Vol en V de la Bernache du Canada

Pourquoi voit-on des oies en été au Québec ?

Certaines sous-espèces de bernaches sont dites résidentes. la Branta canadensis maxima, plus grosse que la bernache migratrices, a choisi le sud du Québec pour se reproduire. La faute revient au déboisement intensif et à l’urbanisation qui ont créé des zones dégagées, recouvertes de pelouse et proches des plans d’eau, et qui constituent l’habitat de prédilection des Bernaches résidentes. La surpopulation guette et  Environnement Canada a publié une brochure qui donne de nombreux conseils pour éviter de voir ces gros volatiles coloniser votre jardin.

 

Partagez cet article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où trouver à Montréal ?
Top