Pénurie d’emplois au Québec, une aubaine pour les immigrants

0
269
Photo Marc Bruxelle - Reproduction Interdite

La Province du Québec a connu en juillet dernier le taux de chômage le plus bas depuis 1976, avec 5.8% des actifs sans emploi. Certains secteurs manquent cruellement d’employés, une aubaine pour ceux qui souhaitent venir s’installer dans Belle Province.

Dans tout le Québec, on estime qu’il manque actuellement 2000 soudeurs et 1500 machinistes, auxquels s’ajoutent des pénuries de fabricants de moules, matriceurs et outilleurs. (source)

Le secteur de la restauration est également en forte demande de cuisiniers et de serveurs. A Val d’Or, un restaurant McDonald’s a été obligé de fermer temporairement faute de personnel! (source)

Dans la région de Québec, où le taux de chômage s’établissait à 4.1% en septembre 2017, on estime à 10000 le nombre d’emplois non pourvus. Dans la région de la Capitale, on recherche 6600 employés, et 3400 dans la région de Chaudière-Appalaches, d’après Emploi-Québec. Le domaine des technologies de l’information est particulièrement touché, avec 530 emplois à pourvoir. (source)

en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent, c’est tout le monde maritime qui est en crise. On recherche désespérément des candidats dans les usines de transformation des produits marins, les chantiers navals, la garde côtière, le transport. Les traversiers sont par exemple en manque de personnel. (source)

A Montréal, on recherche activement du personnel dans le milieu hospitalier. L’hôpital Notre Dame, qui deviendra un hôpital communautaire à la fin du mois de novembre est toujours en phase de recrutement. Ils embauchent notamment dans ces domaines : Soins infirmiers et soins cardiorespiratoires, Personnel administratif, Personnel de la santé, des services sociaux et de la réadaptation… (source)

Bonne nouvelle pour les immigrants, la situation est là pour durer. Selon une étude d’Emploi-Québec, plus de 1 358 500 postes seront à pourvoir au Québec d’ici 2022. La bonne santé de l’emploi est à mettre au crédit des départs à la retraite des baby-boomers et de l’augmentation de la demande (source)

Les domaines en demande au Québec (source)

  • Industrie manufacturière: soudeurs, machinistes, monteurs, électromécaniciens.
  • Vente: représentants, vente au détail, service à la clientèle.
  • Technologie de l’information: programmeurs analystes, développeurs web, graphistes.
  • Restauration: serveurs, cuisiniers, aide-cuisiniers, barmaids, maîtres d’hôtel.
  • Ingénierie

Le site guichet emplois tient à jour une liste des emplois à pourvoir au Québec. On apprend que le top 5 des secteurs les plus en demande est la vente de détails, suivie de serveur au comptoir, manutentionnaire, cuisinier et conducteurs de camions… Consultez la liste des 40000 emplois listés ici.

Photo Marc Bruxelle
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here