Apprendre l’anglais grâce à « Conversation Exchange »

2
172

Même si l’anglais n’est pas indispensable dans la vie de tous les jours à Montréal, sa maîtrise peut vite devenir nécessaire pour trouver une job. On s’aperçoit également très vite que dans certains quartiers, on peut être amené à discuter avec des personnes ne parlant que l’anglais. Généralement le système éducatif français est capable d’enseigner l’anglais lu et écrit, mais rares sont les immigrants français qui ont une très bonne maîtrise de la langue anglaise parlée.  Pour ne pas bredouiller et perdre son latin quand un cycliste vous demande « which way to Vieux Port ? » (situation vécue), il est indispensable de dérouiller tout ça et de multiplier les occasions de parler en anglais. Bien sûr, il est possible de prendre des cours d’anglais à Montréal, mais c’est payant, et ça reste souvent scolaire et barbant. J’ai une autre option beaucoup plus fun, et qui permet en plus de faire des rencontres, le tout, gratuitement.

Le site Conversation Exchange met en relation des internautes qui souhaitent apprendre une langue étrangère, et qui proposent en échange d’enseigner leur langue maternelle.

Vous pouvez créer un profil, où vous précisez votre langue maternelle, et les langues que vous voulez apprendre, puis le système vous propose les profils des personnes qui proposent l’inverse. Vous pouvez indiquer si vous voulez juste communiquer par écrit, si vous voulez juste utiliser des applications de type Skype, ou si vous préférez des conversations face-à-face.

Les français peuvent avoir quelques difficultés à trouver des partenaires, car les canadiens anglophones vivant à Montréal et qui cherchent à améliorer leur français recherchent plutôt des québécois francophones, pour apprendre directement le français local. Mais on finit toujours par trouver ! Il y a aussi beaucoup d’anglophones anglais ou américains qui préfèrent apprendre le français « universel ».

Ce système est bien sûr adapté aux personnes qui connaissent déjà la langue, mais qui ont juste besoin de la pratiquer à l’oral. Pour les débutants, les cours restent la meilleure option. Le site ne se limite pas à l’anglais ni à Montréal. Toutes les langues et tous les pays sont représentés.

PARTAGER

2 Commentaires

  1. j’adore le site, un incontournable, je recherche un organisme qui offre des soirées ou des après midi de conversation en différente langues, gratuit. Ex: les personnes se rencontrent dans un café et l’un désire apprendre l’espagnol et l’autre veut pratiquer le français. Naturellement chacun possède la langue que l’autre désire pratiquer. Donc il y a un échange.

    J’espère que mon explication était claire?
    Merci et bonne journée!

    • Désolé pour la réponse tardive. Il y avait des cafés polyglottes à Montréal il y a quelques années, mais je n’arrive pas à en trouver en ce moment. Je continue mes recherches :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here