Où trouver à Montréal ?

Le jardin botanique de Montréal

Le jardin botanique de Montréal

Depuis que je suis à Montréal, je n’avais jamais vraiment jugé utile d’aller au Jardin Botanique. J’imaginais que c’était un jardin classique, avec plusieurs secteurs présentant les différentes espèces végétales du Québec. Je préférais me frotter à la nature « sauvage » du Mont-Royal plutôt qu’à un jardin organisé et policé.

Et puis vendredi, j’ai profité d’une journée de beau temps pour aller voir les papillons. L’insectarium étant fermé pour travaux jusqu’à cet été, j’ai finalement dû me rabattre sur le jardin botanique adjacent, dont l’entrée était gratuite ce jour-là.

Ce jardin ne ressemble pas du tout à ce que j’imaginais. Chaque zone est un voyage immersif qui permet de flâner dans un autre monde. La visite commence par le jardin alpin, avec toutes ses plantes de rocaille et ses roches claires. On a vraiment l’impression de se promener sur un sentier de montagne, impression accentuée par le soleil éclatant de cette journée.

Le jardin botanique de Montréal

On découvre ensuite le ruisseau fleuri, avec sa chute d’eau, ses lilas, ses pelouses ombragées où on prend plaisir à marcher pied nu et à s’allonger sous un Micocoulier. Le chemin mène ensuite à l’étang, où l’on peut observer des colverts et des bernaches du Canada.

Le jardin botanique de Montréal

A l’ouest, la visite se poursuit avec le jardin chinois, l’endroit que j’ai le moins aimé, et qui brille plus par l’architecture des bâtiments que par les espèces présentées. J’ai trouvé l’eau stagnante et d’une couleur suspecte pas spécialement attirante.

Le jardin botanique de Montréal

Au nord, le jardin japonais est une vraie réussite, même si les bassins et chutes d’eau étaient hors service. Cette zone baignait dans les odeurs de magnolias et les pétales de cerisiers qui volent au vent.

Un peu plus au nord, le jardin des premières nations est un peu plus rustique. Le chemin qui serpente au milieu des saules fragiles est très reposant.

Le jardin botanique de Montréal

Après deux heures de marche, mes pieds étaient trop douloureux pour que je puisse poursuivre ma visite. Je n’ai donc pas vu le pavillon des orchidées. J’ai tout de même pris le temps de visiter la boutique du jardin botanique où j’ai pu acheter une clématite pour mon balcon.

Depuis ma visite, Anne-Lise du blog « Un jour, une photo, Montréal » est allée au Jardin Botanique de Montréal et en a ramené de très jolies photos que vous pouvez découvrir ici.

L’entrée du jardin botanique de Montréal est assez chère (14$ pour les résidents en haute-saison). Je conseille d’acheter la carte des amis du Jardin Botanique (45$ ou 60$ pour un couple) qui permet d’accéder gratuitement à l’intégralité du jardin et à l’insectarium pendant un an. Moins chère, la carte Accès Montréal permet d’accéder gratuitement aux Jardins extérieurs (8$ par an pour une personne, 7$ pour une deuxième personne habitant à la même adresse, 6$ pour les suivantes).

 

Partagez cet article!

Mots-Clés:

Commentaires

3 commentaires

Trackback  •  Comments RSS

  1. Nous espérons que vous profiterez de votre abonnement !

  2. Anne Lise dit :

    Ah mais pourquoi j'ai loupé ça !!! :( Je savais pas que c'était gratuit …

    Mais avec la carte Accès Montréal, le prix passe à 8$50 il me semble donc ça reste correcte!

  3. Marc MarcoOTAM dit :

    Anne Lise, l'entrée du jardin botanique est gratuite en basse saison :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où trouver à Montréal ?
Top